Colloque International : Marges, marginalité, marginalisation et contestation en Afrique du Nord- Moyen Orient International – Workshop: Margins, marginality, marginalization and contestation in North Africa and Middle East

Université Paris 8 à Saint-Denis / Paris 8 University

Colloque International : Marges, marginalité,

marginalisation et contestation en Afrique du Nord-

Moyen Orient

International Workshop: Margins, marginality,

marginalization and contestation in North Africa and

Middle East

5-7 Novembre / 5-7 November 2018

Ce colloque est dédié à la mémoire de Samir Amin qui fut professeur d’économie politique à l’Université Paris-8

This workshop is dedicated to the memory of Samir Amin, who was professor of political economy at Paris-8 University. 

Organisateurs / Organizers : Habib Ayeb, Sami Zemni, François Ireton

 

PROGRAMME / PROGRAM

 

Lundi 5 Novembre / Monday, November 5th

 9h00 – 10h30 Session inaugurale / opening session :

 – Mots d’accueil / welcoming words: Hugo Pilkington, Alphonse Yapi-Diahou, Habib Ayeb.

 Président de session / chairperson: Habib Ayeb

– Exposé introductif 1 / key note speech 1 : Ray Bush (professor of Political Economy, University of Leeds) : Tribute to Samir Amin / Hommage à Samir Amin ; Notes on contested rural marginality and marginalisation in MENA / Notes sur la marginalité rurale contestée et la marginalisation dans la région ANMO (Afrique du Nord-Moyen Orient).

– Exposé introductif 2 / key notre speech 2 : Sami Zemni (professeur de Sciences Politiques, Directeur du MENARG Université de Gand) : Marginality in social studies on the Middle East and North Africa / La marginalité dans les etudes de sciences sociales sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Pause Café/coffee break (10h30-10h45)

10h45-11h15 Dicussion of the key note speechs / Discussion des exposées introductifs

11h15 – 12h30 Session 1 : Lire la marginalité : deux cas de figure / Reading marginality: Two case studies

Président de session / chairperson: Mohamed Mahdi

François Ireton (sociologue, ingénieur CNRS – retraité) : La “question méridionale” en Egypte : le Sa’îd est-il une région marginale, une “périphérie de la périphérie” ou encore autre chose ? / The « southern question » in Egypt: Is Sa’îd a marginal region, a « periphery of the periphery » or something else?

– Didier Le Saout (MCF en sociologie, Université de Paris 8) : Mouvements sociaux et marginalisation au Maroc. / Social movements and marginalization in Morocco. 

Discussion

Pause déjeuner / Lunch break (12h30-14h00)

14h00 – 15h50 Session 2 : Les marges rurales au centre, les marges rurales comme enjeux / Rural margins in the center, rural margins as stakes

Président de session / chairperson: Koenraad Bogaert

Mohamed Raouf Saïdi (sociologue associé au Ladyss-Nanterre) : Les ouvrières agricoles de Sidi Bouzid : marginales au centre du système productif. / Agricultural women workers in Sidi Bouzid (Tunisia): Outsiders within productive system.

Mohamed Mahdi (Sociologie Rurale – E. N. A. Meknès) : Gestion politique de la question sociale des marges marocaines / Political management of the social issue of Moroccan margins

Habib Ayeb (Professeur émérite de géographie, Université de Paris 8) : Politique agricole et marginalités en Tunisie/ Agricultural Policy and Marginality in Tunisia.

Discussion

Pause Café/coffee break (15h50-16h10)

 16h10-16h50 Session 3 : De la connaissance à la reconnaissance des “marges” oubliées / From knowledge to the recognition of forgotten « margins ».

Président de session / chairperson: Sami Zemni

 Agnès Deboulet (professeure de sociologie – Université de Paris 8-UMR LAVUE) : Quartiers oubliés. Produire de la connaissance pour parvenir à la reconnaissance des quartiers précaires au Caire ? / Forgotten neighborhoods. Producing knowledge to achieve recognition of precarious neighborhoods in Cairo?

Discussion 

16h50 – 18h00 Session 4 : Marginalité territoriale et mobilization contestatrices / Territorial marginality and protest mobilizations.

 Président de session / chairperson: Sami Zemni

 – Ángela Suárez-Collado (Postdoctoral Fellow University of Salamanca) : New Patterns of Social Mobilization in Morocco’s margins: Insights from the Hirak Movement / Nouveaux modèles de mobilisation sociale dans les marges marocaines : aperçus du mouvement Hirak.

Sofien Alaoui (Institut sciences humaines de Jendouba – Tunisie) : Ces paysans qui protestent au Nord-ouest de la Tunisie, quelle protestation pour quelle territorialité ? / These peasants protesting in North-Western Tunisia, what protest for which territoriality?

Discussion

 Dîner / Dinner (Les Mets du Roy à Saint-Denis, à 19h30)

Mardi 6 novembre / Tuesday, 6th of November

9h00 – 10h20 Session 5 : l’Etat vu des marges : l’exemple algérien / the state seen from margins: the Algerian example. 

Présidente de session / chairperson: Naoual Belakhdar

– Tarik Dahou (chercheur à l’IRD) : L’Algérie aux marges de l’Etat. / Algeria at the margins of the State.

– Amina Bouarour & Adel Ourabah (politologues – Université Alger 3) : L’Algérie et ses marges : entre exil et contestation d’Annaba à Ouargla. / Algeria and its margins: between exile and uprising from Annaba to Ouargla.

Discussion

Pause Café/coffee break (10h20 – 10h40)

10h40 – 12h30 Session 6 : Configurations de la marginalité et mouvements sociaux. / Configuration of marginalitiy and social movements.

Président de session / chairperson: François Ireton

Koenraad Bogaert (Assistant professor Department Conflict and Development Studies, MENARG, Université de Gent) : Margins, protest and ‘timing out’: the case of Imider in Southern Morocco. / Marges, protestation et « exit »: le cas d’Imider dans le sud du Maroc.

– Naoual Belakhdar (Freie Universität Berlin) : Marginalité et résistance dans le Sud algérien. / Marginality and resistance in the Algerian south.

Discussion

– Barbara Casciarri (MCF d’Anthropologie – Département de Sociologie – Anthropologie, Université Paris 8 – LAVUE ) : Repenser les configurations de la marginalité et les dynamiques de marginalisation au Soudan : essai comparatif au-delà du clivage urbain-rural. / Rethinking Configurations of Marginality and Marginalization Dynamics in Sudan: A Comparative essay Beyond Urban and Rural.

Discussion

Pause déjeuner / Lunch break (12h30-14h00)

14h00 – 15h50 Session 7 : Refugiés et quartiers en marge : le cas des réfugiés syriens au Liban / Refugees and neighborhoods in the margins: The case of Syrian refugees in Lebanon

Président de session / chairperson: Ray Bush

Manar Fleifel (Project Coordinator, Asfari Institute for Civil Society and Citizenship, AUB) : The Lay of the Land: A Social Mapping on Informality amongst Syrian Displaced Communities in Lebanon : A Work in Progress / La configuration de la terre : une cartographie sociale de l’informalité parmi les communautés déplacées syriennes au Liban : un travail en cours.

Veronica Ferreri (PhD Candidate, Department of Politics and International Studies, SOAS – University of London) : The thin line between victimhood and poverty at the margin of the Syrian displacement in Lebanon / La frontière étroite entre victimisation et marginalisation par pauvreté des réfugiés syriens au Liban.

Leila Drif (doctorante contractuelle en anthropologie. LabEx TEPSIS (ANR-11- EHESS-IRIS) : Espaces en partage et concurrence pour l’aide : reconfigurations marginales des quartiers d’installation de réfugiés syriens à Beyrouth. / Shared space and competition for help: Marginal reconfigurations of Syrian refugee settlements in Beirut.

Discussion

Pause Café/coffee break (15h50 – 16h10)

16h10 – 17h20 Session 8 : Quand les marginalisés deviennent acteurs “politiques”. / When the marginalized become « political » actors.

Président de session / chairperson: Didier Le Saout

– Oana Parvan (Goldsmiths, London) : Who has pioneered the Tunisian Revolution? A Reflection on Terms. / Qui a été pionnier de la révolution tunisienne ? Une réflexion sur la terminologie.

Julien Dutour (doctorant au laboratoire Printemps – UVSQ) : Marginalisation et movement révolutionnaire. Multiplicité de la marginalisation chez les jeunes urbains de Sidi Bouzid. / Marginalization and revolutionary movement. Multiplicity of marginalization among urban youth of Sidi Bouzid.

 Discussion

 Président de session / chairperson: Didier Le Saout

 17h20 – 18h00 Session 9 : Marges et décentralisation / Margins and decentralization

 – Hèla Yousfi (MCF Université Paris-Dauphine) : La décentralisation en Tunisie sauvera-t elle les régions de l’intérieur ? / Will decentralization in Tunisia save the regions of the interior?

Discussion

Mercredi 7 novembre / Wednesday, November 7th

9h00 – 10h20 Session 10 : Marginalité urbaine et économie “informelle” / Urban marginality and « informal » economy.

Présidente de session / chairperson: Soraya El Kahlaoui

– Imane Bkiri (Architecte-Géographe, docteure de l’Université Hassan II de Casablanca, Maroc) : Les commerçants de El Kora : de la marge « informelle » à la marginalisation « effective» ou la non-intégration aux politiques de développement urbain : phénomènes et processus – Rabat. / From the « informal » margin to « effective » marginalization: the non integration of El Kora slum’s merchants to urban stratégies : phenomena and processes – Rabat.

Sarah Eldefrawi (Université Paris 8/UMR LAVUE, Housing and Building Research Center

(HBRC), Egypt) : Who is on the margin: the populace or the institutional system? Popular districts in Cairo, Egypt / Qui est à la marge : le peuple ou le système institutionnel ? Les quartiers populaires au Caire, Egypte.

Discussion

Pause Café/coffee break (10h20 – 10h40)

10h40 – 12h00 Session 11 : Marginalités, résistances et luttes urbaines. / Urban marginalities, resistances and struggles.

Président de session / chairperson: Raouf SAIDI 

– Soraya El Kahlaoui (doctorante en sociologie, EHESS, CEMS-IMM) : Aux marges de la

modernité : Lutte des habitants expulsés de Guich Loudaya à Rabat. / At the margins of modernity: the struggle of the expelled inhabitants of Guich Loudaya in Rabat.

Tarik Harroud (architecte-Géographe, chercheur à l’INAU, Rabat) : Du bidonville au « bétonville » : marginalité et pratiques de résistance dans un quartier périphérique de relogement à Rabat. / From « bidonville » to « béton-ville »: marginality and practices of resistance in a suburb of rehousing in Rabat.

Discussion

12h00 – 13h00 Session finale / final session : Discussion finale et conclusions. / Final discussion and conclusions.

Modérateurs / moderators: H. Ayeb, S. Zemni, R. Bush & F. Ireton

Pause déjeuner / Lunch break (13h00-….)

 

Nb : Le colloque aura lieu à l’Amphi X. Université Paris 8 à Saint-Denis. Terminus Métro 13.

Publicités
Publié dans Actualités & Infos, Politique, Publications, Séminaire, Uncategorized | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

A Bibliography of Agriculture, Planning, and Rural Development in Tunisia

Author: Max Ajl*

The bibliography below encompasses the bulk of the work which has been done on Tunisian colonial-capitalism in the rural sector, colonial developmentalism and under-development, th…

Source : A Bibliography of Agriculture, Planning, and Rural Development in Tunisia

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Morocco: women agricultural workers are organising to resist slavery

English

Hidden behind the showcases of Moroccan food and cosmetic exports is the abject poverty of a million women and men agricultural workers. These workers have been reduced to a contemporary form of slavery; they are organising in a daily struggle to obtain their rights and to safeguard their dignity.

The case of the women and men working at “Les Arômes du Maroc” stands out. These women, who come from peasant families and who have worked for decades picking aromatic plants, fruit, and blossoms, live in extreme poverty. They are subjected to practices reminiscent of the Middle Ages that one would have expected to belong to the past: forced labour, wages below the Minimum Guaranteed Agricultural Salary SMAG (5.63 euros) and even below the poverty line, over-loaded work days, the loan of workers to other businesses, etc.

The company uses a pay system, prohibited by law, which is a combination of salaried work and piece work. Wages are based not on the number of hours worked but rather on the weight of the produce that has been picked. By setting goals that are impossible for pickers to reach, the company keeps workers’ pay below the minimum wage.

In addition to their “contractual” work (there are in reality no work contracts), the women are obliged to perform other cleaning and picking tasks, for all of which they receive the paltry daily wage, as we have been able to verify by their pay stubs, of 1-5 dirhams (1 dirham = 0.08 euros)…

Read more : https://viacampesina.org/en/morocco-women-agricultural-workers-organising-resist-slavery/

************

Français

Maroc : des ouvrières agricoles s’organisent contre l’esclavage

Derrière les vitrines des exportations marocaines de produits alimentaires et cosmétiques se cache la misère d’un million d’ouvrières et ouvriers agricoles. Des femmes et des hommes réduits à l’esclavage moderne et qui s’organisent et combattent quotidiennement pour arracher leurs droits et sauvegarder leur dignité.

Le cas des ouvrières et ouvriers agricoles de la société « Les Arômes du Maroc » est frappant. Travaillant depuis plusieurs décennies dans la cueillette de plantes, fruits et bourgeons aromatiques, ces paysannes d’origine vivent une pauvreté extrême. Ils subissent des pratiques moyenâgeuses qu’on croirait révolus : travail forcé, rémunération en-deçà du Salaire Minimum Agricole Garanti SMAG (5,63 EUR) et même en deçà du seuil de pauvreté, journées de travail surchargées, prêt d’ouvriers à d’autres exploitations etc..

La société recourt à un système de rémunération, interdit par la loi, qui combine entre salariat et travail à la tâche. La rémunération est définie non pas en fonction du nombre d’heures travaillées mais en fonction de la pesée des récoltes. En fixant des objectifs de cueillette impossibles à atteindre, la société fait en sorte que la rémunération n’atteigne pas le salaire minimal…

Lire la suite : https://viacampesina.org/en/morocco-women-agricultural-workers-organising-resist-slavery/

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

L’Observatoire de la Souveraineté Alimentaire et de l’Environnement -OSAE- organise les premières Journées De La Souveraineté Alimentaire Et De L’environnement JOSAE (25 – 30 Septembre 2018) Appel à Inscription

JOSAE – OSAE

L’Observatoire pour la Souveraineté Alimentaire et de l’Environnement organise ses premières Journées de la Souveraineté Alimentaire et de l’Environnement (JOSAE) et vous invite à y participer activement. JOSAE est une rencontre annuelle conçue comme un espace et un « moment » de rencontres, d’échanges, de débats et de sensibilisations autour des diverses problématiques liées à la souveraineté/dépendance alimentaire et à l’environnement : Ruralité, Paysannerie, Questions Agricoles et Alimentaires, Semences et variétés locales et Environnement. La première rencontre aura lieu du 25 au 30 septembre 2018 au fil d’un parcours itinérant qui vise à créer les conditions idéales de rencontres mutuellement enrichissantes entre les participant.e.s et acteurs et actrices du monde rural, en premier lieu les paysan.ne.s. Partant de Tunis, passant par Zaghouan, Msaken et arrivant à Gabès, ce “voyage” abordera les problématiques et question propres à chaque étape : rencontres avec des paysan.ne.s et des membres de la société civile, visites de sites et d’exploitations agricoles et visites « institutionnelles » notamment à la Banque Nationale des Gènes (BNG), lors de la première journée (25 septembre).

Pour en savoir plus et connaitre les modalités d’inscription suivez le lien suivant : https://osae-marsad.org/josae/

Source : JOSAE – OSAE

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Vidéos : لقاء مع يوسف و نزيهة. منطقة الجوف بزغوان. مقتطفات من تصوير فيلم « كسكسي: حبوب الكرامة ل حبيب العائب 2017

لقاء مع يوسف و نزيهة. منطقة الجوف بزغوان
مقتطفات من تصوير فيلم « كسكسي: حبوب الكرامة
ل حبيب العائب 2017

L’observatoire de la Souveraineté Alimentaire et de l’Environnement (OSAE) est une structure associative tunisienne à but non lucratif et indépendante de toutes structures politiques, religieuses, pri

Source : Vidéos

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire