Le couscous « nu » de la dignité de Habib Ayeb

Par : 

« … Ce cheminement nourrit un projet, nous semble-t-il, important parce qu’il contribue, à sa manière, à défaire la subalternéité des paysans. On connait le débat sur l’idée que les subalternes sont une sorte d’auteur et d’acteur collectif doté de conscience de soi, qui a permis au mouvement des études subalternes de distinguer les subalternes de leur représentation par l’impérialisme. Et à la question « les subalternes peuvent-ils parler ? », Habib Ayeb ne craint pas de répondre par l’affirmative en soulignant « l’ingéniosité des paysans et leur fort sens de l’analyse des défaillances des politiques de développement rural en Égypte et en Tunisie ». Car la question n’est pas tant de prouver que les paysans peuvent parler que de montrer que leurs voix ne sont pas entendues par l’institution. Ces paroles qui sont des lettres envoyées à un destinataire historiquement assourdi, Habib Ayeb veut nous les faire entendre en pratiquant la « destinerrance », c’est  dire en « réécrivant les bonnes adresses dans le service postal de l’histoire », comme l’expliquait Gayatri ChakravortSpivak, lors d’une conférence donnée à la Foire du livre de Tunis en mars 2017. En d’autres termes, « nous devons transformer le passé en poésie du futur. En d’autres termes, en embrassant ceux qui soi-disant ne nous parlaient pas, et en transformant leur repliement sur soi, en un mouvement vers nous-mêmes, nous créons une modernité qui n’est pas centrée sur le passé. Comme notre propre modernité, qui ne nous est pas adressée aujourd’hui non plus », conclut la théoricienne des Subaltern Studies. »

…..

Lire la suite : https://blogs.mediapart.fr/nadia-haddaoui/blog/110118/le-couscous-nu-de-la-dignite-de-habib-ayeb

Nadia Haddaoui : https://blogs.mediapart.fr/nadia-haddaoui

Publicités

A propos Habib Ayeb

Géographe et Réalisateur
Cet article, publié dans Actualités & Infos, Films, Politique, Publications, Tunisie, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s