Réinventer Calais, par le PEROU

Passeurs d'hospitalités

Deux ans d’implication par rapport à Calais, six mois de recherche et d’observation nourries de venues sur le terrain, et un rendu sous la forme du magazine municipal que nous aimerions lire, parce qu’ouvrant l’avenir en s’appuyant sur ce que la situation peut avoir de créateur. Une invitation à repenser Calais enrichie par ce que la solidarité a réalisé dans et à partir du bidonville.

Des membres du PEROU (voir ici et , et son site : http://www.perou-paris.org/) sont venu-e-s ce samedi pour donner de la main à la main ce magazine aux Calaisien-ne-s. La distribution sera continuée par des bénévoles calaisien-ne-s.

Sébastien Thiéry présente ici la démarche entamée par le PEROU à Calais et ses perspectives :

http://audioblog.arteradio.com/post/3070473/reinventer_calais_-_le_perou/

Le mieux est de s’immerger dans la lecture de cette invitation à Réinventer Calais en téléchargeant le magazine ici :

https://www.wetransfer.com/downloads/0629b1f5d611b989d09bdf131d808a3420160408093806/99db21

À partir du 12 avril, il…

View original post 754 mots de plus

Publicités

A propos Habib Ayeb

Géographe et Réalisateur
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Réinventer Calais, par le PEROU

  1. Scylla dit :

    Dans Courant Alternatif à paraître en mai, un dossier après le débat « Calais, des migrants et des habitants : quelles issues politique ? » (Lille 10-20 mars), par et avec le pilier de « Passeurs d’hospitalité » .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s